Autorité parentale et divorce

Association aide divorce

Autorité parentale et divorce

Autorité parentale et divorce

Divorcer ne veut pas dire perdre son autorité parentale. De fait les parents restent avec les mêmes droits et obligations à l’égard des enfants qu’ils soient mariés ou qu’ils soient divorcés. En revanche en cas de désaccords profonds et répétés sur l’éducation des enfants,le juge aux affaires familiales peut décider, dans les cas les plus sérieux, de retirer l’autorité parentale à l’un des parents et ce dans l’intérêt de l’enfant. Il importe donc que les ex-conjoints s’entendent un minimum et trouvent des accords pour leurs enfants.

Résumé de la page Autorité parentale et divorce : le divroce n'entraîne pas la perte de l'autorité parentale. Chaque parent la conserve même celui qui n'a pas la garde de l 'enfant. Si vous vous posez des questions concernant autorité parentale et divorce, n'hésitez pas à demander notre avis en laissant une question. Nous ferons en sorte, dans la mesure du possible, qu'un avocat vous éclaire gratuitement.
Questions de procédure de divorce

Exemples de questions posées concernant l’autorité parentale en cas de divorce

Autorité parentale et divorce

Je suis dans une situation compliquée car mon mari et moi sommes en instance de divorce. Nous avons 3 jeunes enfants. Je souhaite absolument obtenir la garde de mes enfants car mon mari est alcoolique et violent, je ne souhaite pas qu’il s’occupe de mes enfants. Qui décide du parent qui aura l’autorité parentale et la garde des enfants ? Je suis d’accord pour qu’il ait un droit de visite si j’ai la garde des enfants mais je ne souhaite pas qu’il exerce son autorité parentale, est-ce possible ?

Autorité parentale

Je souhaite que mon ex perdre l’autorité parentale. ca se passe très mal avec notre fils. Tout est pretexte pour destabiliser l’enfant dans le but de me toucher. Dernièrement son pére l’a porté chez le coiffeur pour lui faire exprès une coupe “mulet”, qui correspond bien à son milieu social alors que mon enfant n’a jamais été coiffé comme ça. Sytématiquement pendant qu’il est chez son père celui-ci dit du mal de moi. Il mange n’importe comment quand il est en droit de visite. Comment faire ?

Décision et autorité parentale

Il est question que notre ainée parte vivre un an en anglettere pour apprendre l’anglais. Elle a 14 ans et c’est son souhait. Sa mère s’yoppose totalement. Il faut dire que depuis qu’on a divrocé elle n’est jamais d’accord sur rien. Comment se prend se type de décision en cas de désaccord alors même que les deux ont l’autorité parentale ?

Conseils autorité parentale à la suite de divorce

J’ai divorcé d’un commun accord, avec garde alternée de nos trois enfants. La séparation puis le divorce se sont déroulés de manière tout à fait correcte n’ayant pas de sujet d’achoppement. Je souhaiterais aujourd’hui me tourner vers un juge aux affaires familiales m’inquiétant pour mes enfants en raison de relations très difficiles avec la compagne de leur père. La communication est quasiment impossible avec ce dernier et inenvisageable avec sa compagne. A ce stade, je pense qu’une médiation avec mon ex-mari, sa compagne et moi pourrait permettre de dénouer les choses, apaiser les tensions et permettre à mes enfants de se sentir plus en confiance et en sécurité avec leur père. Serait-ce possible d’être conseillée sur les droits dont je dispose, les droits de mes enfants, les risques éventuels en cas de médiation avortée, les conséquences pour mes enfants en cas de refus de la part de leur père et leur belle-mère d’un rendez-vous devant un médiateur ou un Juge aux affaires familiales…

Renseignements sur les conditions d’exercice de l’autorité parentale

Je vivais en concubinage, je ne sais si vous pouvez donc m’aider, si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave. Dois-je remplir le cerfa 11530 pour choisir le droit parental? Est-ce que c’est obligé de le faire? On me conseille de le faire pour une question de sécurité. Je suis séparée depuis quelques mois et je ne sais vers qui me tourner.

Garde enfant et autorité parentale

Une décision judiciaire a été prise concernant une pension alimentaire de mon enfants  est sa garde les vacances.  Je l’avait toute15 jours jusqu’au  aujourd’hui. Sa maman décide de déménager loin. Elle est sans permis et j’allais moi même la chercher est la rapporter. Maintenant comment dois-je faire si elle est très loin alors que j’ai aussi l’autorité parentale.

Problème d’autorité parentale

A la suite du jugement de divorce prononcé par le tribunal d’instance, j’ai l’autorité parentale seule de ma fille. Le problème est le suivant : Son père lui a ouvert 2 comptes en banque dont 1 vers l’âge de 14 ans pour y déposer de l’argent de poche (de ce que je sais entre 400 et 600€/mois) et l’autre un compte il y a environ 6 mois pour lesquels je n’ai reçu aucune information de la  part de mon ex-mari. J’ai demandé à ma fille de me donner les informations de ces 2 comptes mais elle refuse catégoriquement en considérant que “cela ne me regarde pas”. Mon inquiétude est que sur ce compte beaucoup d’argent circule pour son âge. Il semblerait que son père met beaucoup d’argent sur ce compte, pour ne pas payer de taxes ou d’impôts. Je me sens impuissante devant la situation, car s’il y a un problème quelconque ayant l’autorité parentale seule, je suis responsable de ma fille mineure. S’il vous plait aider moi, car je ne sais plus quoi faire et je me sens totalement impuissante et j’ai peur que cela tourne mal avec cet argent. Pouvez me transmettre un/des contacts vers qui je peux avoir des réponses à ces problèmes et comment agir avec le père qui essaye de décrédibiliser mon autorité parentale vis à vis de ma fille?

Désaccord choix langue vivante. Autorité parentale

Je m’adresse à vous ce jour pour un sujet qui pourrait sembler peu important. Cependant, l’ampleur que prend le désaccord entre mon ex-mari, notre fils et moi-même m’amène à vous demander conseil. Notre fils est en garde alternée, de ce fait son papa et moi détenons tous deux l’autorité parentale. Notre fils qui entre en 5ème souhaite étudier la langue allemande. Personnellement, je n’y vois aucun inconvénient, notre fils ayant fait son choix il y a au moins deux ans. Le problème qui se pose est que son papa refuse catégoriquement que notre fils apprenne l’allemand pour des raisons diverses et variées, lui préférant la langue espagnole. Il ne prend absolument pas en compte le souhait de notre fils. Je précise que nous n’avons aucune origine latine dans la famille. Sa décision est purement personnelle. Le corps enseignant et dirigeant du collège a conforté notre fils dans le sens où ils lui ont expliqué qu’à son âge il est tout à fait en droit de décider. Mais mon ex-mari ne l’accepte toujours pas et a même décoché lui-même la case “allemand” sur le dossier au détriment de la case “espagnole”. A ma demande, le dossier de notre fils a été mis en attente le temps de trouver un accord. Malheureusement la discussion avec mon ex-mari est très difficile et le ton monte très rapidement. Le sujet “tourne en rond”, je ne vois pas de solution. Notre fils est très stressé et affecté de cette situation. Ma question est donc la suivante : un juge aux affaires familiales peut-il nous aider dans ce conflit ? Un juge peut-il trancher en faveur du choix d’un enfant de 12 ans ? Notre fils est bon élève et le risque est qu’il perde toute motivation de travail en lui imposant un choix qui n’est pas le sien.